Division des plastes à 4 membranes

Une question intéressante est de de savoir comment la division des plastes à 4 membranes se réalise et comment elle est contrôlée. Une partie de la réponse mais vous verrez que la question est encore très ouverte a été publiée en Novembre 2015 par une équipe japonaise.

Background
La division des plastes à 2 membranes est réalisé par constriction (comme la mitochondrie) et fait intervenir des protéines formant un anneau contractile. Ces protéines sont encodées pour partie par le genome nucléaire et pour partie par le genome plastidial. En accord avec la théorie endosymbiotique de l’acquisition des chloroplastes, ces protéines plastidiales sont très fortement similaires à celles des cyanobactéries.
Le problème des plastes à plus de 2 membranes ou plastes complexes (nous n’avons parlé que de ceux à 4 membranes mais il en existe à 3 membranes aussi) est qu’on a bien trouvé des gènes identiques permettant la division du plaste mais la présence de 3 ou 4 membranes complique beaucoup les choses.

Résultats de l’équipe japonaise

L’équipe japonaise a caractérisé les protéines de division du type FtsZ, une protéine du cytosquelette bactérien (nous en rediscuterons lors de la synthèse sur la cellule) qui permet la division par fission des bactéries en participant à la formation de l’anneau contractile et a recherché sa localisation cellulaire lors du cycle cellulaire chez différents organismes : une cyanobactérie qui est supposée être « l’ancêtre » des plastes, les algues rouges, les algues vertes et les plantes qui sont issus d’une endosymbiose primaire, les Straménopiles (les algues brunes comme le fucus) et les Apicomplexes (comme le Trypanosome), issus d’une endosymbiose secondaire.
Ce que montre les résultats c’est qu’il y a toujours intervention d’un anneau contractile faisant intervenir la protéine FtsZ chez tous les phylums (phyla en bon latiniste) mais ceci uniquement pour les 2 membranes du chloroplaste ou bien les deux membranes internes chez les plastes complexes. Pour les 2 membranes les plus externes, on ne sait pas encore véritablement comment cela se passe.
Par ailleurs, le timing de la division est en lien avec le cycle cellulaire mais la division des plastes complexes est différente. La partie interne du plaste (donc les deux membranes internes) se divisent au début de la mitose par l’intermédiaire de l’anneau contractile formé par les protéines FtsZ. Par contre, la division des deux membranes externes se réalisent après la mitose. Ainsi, la division des plastes complexes est elle aussi… complexe.

76


Commentaire

Division des plastes à 4 membranes — Un commentaire

  1. Bonjour,

    merci pour votre site et l’aide qu’il procure pour la préparation de concours et de cours. Ce n’est pas la peine de publier cette réponse, je voulais juste vous signaler une petite erreur : je suis à peu près sûr que les Trypansosomes ne sont pas des Apicomplexes, vous pouvez citer Plasmodium ou Toxoplasma par exemple.

    Bien à vous,
    M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *