TP d’option C Géologie de l’agrégation SVT/SV-STU 2009

Voilà un très gentil mail que j’ai reçu me détaillant sur quoi portait le TP d’option C (Merci à Caroline) :

La première partie portait sur des cartes de relief,  de mécanismes au foyer, de données de cinématique et sismiques. Après avoir analysé ces cartes, en expliquant les différences entre le Bassin Ligure et le Bassin Thyrénnien, il fallait indiquer les zones en extension et en compression, indiquer les mouvements dominants, indiquer les différentes plaques impliquées, et réaliser un schéma structural de cette Méditerranée orientale, avec tectonique et cinématique.
Il y avait ensuite une coupe dans la Corse alpine, située au niveau de deux nappes de chevauchement, nappe des schistes lustrés et une autre. Le profil était fait, il fallait réaliser la coupe. A partir de là, on nous présentait en photo deux roches issues d’un même protolithe, une quasi non altérée et l’autre affectée par un cisaillement de type C-S, située sur le profil au niveau du front de cisaillement. Il fallait expliquer la structure et expliquer ce qui se passait dans cette zone de chevauchement. Il faillait également observer une lame de cette roche et effectuer un dessin d’observation.
Une partie sur le magmatisme en Méditerranée occidentale : deux roches, avec leurs lames, à décrire et observer. Une de ces roches appartenait à un massif granitique et l’autre était issue d’un conglomérat. Il fallait comparer ces roches à d’autres issues des iles Eoliennes il me semble, d’après un diagramme %K2O = f(%SiO2). Il y’avait un graphique présentant 3 échantillons situés plus ou moins loin du chevauchement, dont l’âge était exprimé en fonction du %39Ar… C’était un peu bizarre…
Il y’avait une structure de type deep sea fan, qu’il fallait expliquer, et des profils sismiques, qui pour moi, indiquaient des chenaux et des structures de progradation
Le sujet traitait aussi de la crise messinienne. Il y’avait une coupe montrant des évaporites au Messinien, puis au dessus, une séquence de contourites et turbidites, qu’il fallait expliquer. Il fallait élaborer un scénario sur l’évolution de la Méditerranée (on avait un profil sismique montrant le dépôt des sédiments Mésozoïque, puis Miocène et Pliocène, à expliquer) et suggérer un mécanisme à l’origine de la Méditerranée.
Il y avait également un graphique montrant le mouvement de rotation de la Sardaigne et l’évolution de cette rotation avec le temps.
Enfin, un mécanisme d’évolution, montrant la subduction au niveau plaque Adriatique, plaque Europe (sauf mauvaise interprétation de ma part) d’après des résultats de tomographie sismique, à interpréter. Enfin, un modèle élaboré à partir de silicone et de glucose, illustrant une plaque, le manteau sup et le manteau inf dont les rapports de viscosité étaient indiqués à expliquer…
Voilà ce dont je me souviens. Pas de calculs à faire. Principalement des commentaires de documents.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *