Histoire de la tectonique des plaques – Une frise chronologique pour le nouveau programme de 1èreS

Le nouveau programme de 1ère S fait une belle part à l’histoire de l’établissement de la théorie de la tectonique des plaques en commençant de la dérive des continents de Wegener et en terminant à peu près par la tomographie sismique. Avant d’écrire un long chapitre sur ce site, j’en propose ici un résumé sous la forme d’une frise chonologique assez détaillée mais très visuelle des différentes intervenants et des différentes avancées qui ont permis l’avènement de cette théorie. Est à disposition la version .JPG au dessous (cliquez dessus pour une résolution maximale) ou une version en PDF juste ici.

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques éventuelles.

Histoire de la tectonique des plaques - Une frise chronologique - 1863 - Melloni – Les laves ont une aimantation 1868 - Snider-Pellegrini – Complémentarité des formes continentales entrel' Amérique du Sud et l'Afrique 1875 - Suess – Les continents (SiAl) de densité 2,8 flottent sur les océans (SiMa) de densité 3,3 1906 – Brunhes – Des inversions du champ magnétique sont mesurables dans les laves de la chaine des Puys. 1908 – Becker – Géotherme et solidus sont tangents vers 122 km de profondeur (introduction de la notion de LVZ théorique) 1910 – Wegener – De mêmes espèces fossiles en Afrique et Amérique du Sud, des traces de climats glaciaires anciens au niveau de l'équateur sont explicables par la théorie de la dérive des continents. 1910 – Mohorovicic – Découverte de la limite croute-manteau : le moho 1912 - Schweydar – Démontre par analyse mathématique la présence d'une lithosphère rigide de 120km sur une asthénosphère ductile de 600km. 1914 – Gutemberg – Découverte de la limite manteau-noyau 1915 – Barell – Démonstration et profil rhéologique de la lithosphère 1922 – Argand – Carte tectonique de l'Eurasie. Propose que les montagnes se forment par collision de blocs continentaux à la suite de mouvements horizontaux. 1926 – Gutemberg – Découverte sismique de la lithosphère 1926 – Mercanton – Confirme les donnée de Brunhes. Propose une inversion des pôles magnétiques 1927 – DuToit – Cartographie des formations anté-triasiques d'Amérique du Sud et d'Afrique du Sud. Met en évidence les similitudes pétrologiques, tectoniques et structurales. 1929 – Holmes – Propose que le moteur de la dérive des continents est lié à l'évacuation de la chaleur formée par radioactivité dans la Terre et que cette évacuation se fait par convection. 1935 – Wadatti – Il existe des seismes profonds au niveau du Japon qui s'alignent sur un plan, le plan de Wadatti. 1951 – Iriving – Paléomagnétisme continental sur l'Inde : elle a bougé depuis la mise en place des trapps du Deccan (-65Ma) 1952 – Heezen, Tharp & Erwing – Cartographie des fonds océaniques : mise en évidence des dorsales 1954 – Gutemberg et Richter – Réalise la carte mondiale de la répartition des séismes et montre que leur répartition n'est pas aléatoire. 1955 – Benioff – Redécourverte du plan de Wadatti mais en Californie. 1956 – Bullard – Mesure que la quantité de chaleur émise au niveau des dorsales est énorme. 1939-45 – Durant la 2nde guerre mondiale, la carte des anomalies magnétiques des fonds océaniques est établie. 1958 – Menard & Vacquier : - Repèrage d'alternances d'anomalies magnétiques positives et négatives - Repèrage de zones de fractures décalant des bandes d'anomalies magnétiques. 1960 – Cox & MacDougall – Etablissement de l'échelle magnétostratigraphique des 4 derniers millions d'années à partir de données continentales uniquement 1961 – Mason & Raff – Il existe une « peau de zèbre » qui est déchirée par des failles (les futures failles transformantes) 1961 et 1962 – Dietz et Hess – Théorie du seafloor spreading : le plancher océanique est formé au niveau des dorsales, dérive de part et d'autre et s'enfouit au niveau des fosses océaniques. 1963 et 1964 – Vine & Matthews et Morley & LaRochelle – La création continue de basaltes au niveau des dorsales enregistre le champ magnétique lors de sa formation. La peau de zèbre est la mise en évidence du seafloor spreading. 1963 – Wilson – Origine de la chaine Hawai-Empereur et lien possible avec le déplacement d'une plaque lithosphérique. 1965 – Wilson – Proposition de l'existence d'une nouvelle classe de failles : les transformantes. 1965 – Vine & Wilson – Calcul des vitesses d'expansion océanique à partir des anomalies magnétiques 1966 – Sclater - Flux thermique le long du plancher océanique : fait le lien entre intumescence thermique, flux thermique, vitesse des dorsale et morphologie 1967 – Oliver & Isacks – Identifie le plan de Wadatti-Benioff comme étant la lithosphère plongeant dans le manteau 1968 – Heirtzler – Echelle magnétostratigraphique jusqu'à -70Ma 1968 – LePichon – Divise la Terre en 7 plaques tectoniques. 1968 – Morgan – Théorise le déplacement de plaques tectoniques sur une sphère 1967 – Sykes – Confirme sismologiquement le rôle des failles transformantes dans la tectonique des plaques 1968 – Isacks – Réalise la synthèse sismologique de la théorie de la tectonique des plaques. 1969 – Mise en place du programme JOIDES (Joint Oceanographic Institution for Deep Earth Sampling) qui confirme que l'âge des sédiements en contact des basaltes s'éloignent au fur et à mesure qu'on s'éloigne de la dorsale 1970 – Dewey & Bird – Synthétise le lien entre tectonique des plaques et formation des chaines de montagnes tant de collision que de subduction ainsi que des arcs volcaniques. 1975 – Forsyth & Uyeda – La force motrice du mouvement des plaques est la force de traction de la plaque plongeante, le slab-pull. 1985 – Woodhouse & Dziewonski – Première tomographie sismique permettant d'imager une lithosphère plongeante


Commentaire

Histoire de la tectonique des plaques – Une frise chronologique pour le nouveau programme de 1èreS — 3 commentaires

  1. juste par information, mohorovicic, vient avant wegener. en 1910 c’est exact. Wegener vient cependant en 1912. voilà une petit correction de rien du tout ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>